• 0033/(0)682365201
  • centresophrene@gmail.com

Candidose

La Candidose: définition et rôle du Candida Albicans

Le Candida Albicans:

Dans notre corps, nous avons tous des Candida Albicans, une levure naturellement présente dans l’intestin des êtres humains. Un grand nombre de bactéries qui se nourrissent de cette levure sont dans nos intestins, ce qui limite la quantité de Candida Albicans à un faible niveau et ne pose pas de problème. Ces différentes bactéries ont un rôle à jouer dans notre organisme (régulent les hormones, agissent sur le système nerveux, etc..).

Lorsque cet équilibre est bouleversé, le candida albicans peut investir des espaces qui ne lui sont pas dévolus et proliférer. Sa forme va changer, il passe de l’état de levure à celui de champignon. Cette dernière forme, multicellulaire et bien structurée, se retrouve alors hors d’atteinte de notre système immunitaire.

Quand le candida albicans levure se développe au-delà du niveau normal, il peut se propager dans le système gastro-intestinal, et s’infiltrer dans le système circulatoire pour se disséminer dans tout l’organisme. Lorsque l’on la retrouve dans le sang, cette levure se transforme en champignon… Et là commencent vos problèmes !!!


Sachez que:

La Candidose, à un stade avancé peut gâcher votre vie, dans la mesure où elle peut influer significativement sur votre bien-être, voire même sur votre état d’esprit. Il faut savoir que le candida perturbe aussi les fonctions hormonales: la thyroïde étant souvent la première en dysfonction provoquant des hyperthyroïdies. Mais aussi une mauvaise synthétisation de la vitamine D qui est elle aussi une hormone.

Les candidas Albicans possèdent des récepteurs membranaires qui fixent les hormones.

En fait, le Candida est un nécrophage, il dégrade les sucres et les fibres au niveau du côlon ascendant et il a pour mission de synthétiser la Vitamine B. Donc un besoin répréhensif de consommer des aliments qui contiennent cette vitamine, quand on a une candidose… Au début, on va constater une dysbiose intestinale qui va nous informer que notre flore intestinale est perturbée.


Au moment de la grossesse, le foetus n’a pas sa propre flore bactérienne, il vit sur celle de sa mère. Au moment de sa naissance, son premier essaimage a lieu, grâce à la flore vaginale de sa maman puis aux bactéries qu’il respire. Cette flore primaire va créer son milieu bactérien pour la vie entière. Ensuite une seconde flore plus complète va se développer au contact du sein de sa maman, au moment des tétées. L’enfant qui n’a pas bénéficié de ces deux essaimages, aura sa flore déficiente et il restera toute sa vie beaucoup plus fragile, plus sensible aux allergies par exemple, mais aussi à de nombreuses pathologies comme le Muguet ou la Candidose digestive qui touchent les nourrissons.

Le développement des candida commence toujours au niveau du tube digestif, et de manière préférentielle au niveau du gros intestin et du coecum. Pour éliminer le plus efficacement et le plus rapidement possible ces colonies de champignons, il est conseillé de pratiquer des irrigations du côlon. Les simples lavements rectaux ne peuvent que difficilement atteindre cette région intestinale profonde, aussi la technique de choix pour nettoyer correctement le côlon en cas de candidose chronique est certainement l’irrigation colonique.

L’irrigation du côlon permet non seulement un nettoyage complet de la muqueuse intestinale, mais représente également un bon moyen pour évaluer la présence d’une candidose.
Des vers intestinaux, parasites insoupçonnés peuvent être ainsi mis en évidence. Selon l’aspect, la couleur et l’état des matières, on peut mieux apprécier le fonctionnement intestinal. La personne peut rapidement vérifier l’état de ses selles et comprend très vite les raisons des troubles qu’elle ressent.

L’irrigation du côlon permet de se sentir « propre » et comme remis « à neuf » et « léger ». Les ballonnements, gaz, gênes diverses disparaissent. Non seulement vous allez vous sentir en meilleure état sur le plan digestif, mais encore les organes de voisinage (vessie, utérus, ovaires, reins) n’en seront que plus à l’aise. Ce nettoyage est une véritable cure de décrassage et de purification.

La candidose: comment la détecter?