Nettoyage ou détox du foie



A télécharger:
le protocole du nettoyage du foie



La parasitose
La détoxification (ou détoxination) du foie

Vos questions, nos réponses








Des photos parlantes...

cancer foie

cancer foie

Pourquoi le nettoyage ou la détox du Foie et de la Vésicule Biliaire?

Le foie est un organe vital du corps humain. Il opère des milliers de fonctions nécessaires à sa bonne marche mais, avant tout, c'est un filtre qui nettoie le sang de ses impuretés et déchets toxiques. Lorsque l'organisme est trop sale ou intoxiqué, le foie travaille très fort pour le nettoyer, surtout si un ou des organes d'élimination fonctionnent au ralenti ou sont surchargés. Cela entraîne nécessairement un ralentissement, un encrassement du foie et de la vésicule biliaire.

Le foie produit la bile. La vésicule biliaire est un petit sac de dépôt de bile. Si le sang est trop sale, la bile est sale et contient des substances formant des pierres qui vont se déposer dans la vésicule. Ces pierres grossissent et finissent par bloquer le canal d'évacuation de la bile causant ce qu'on appelle une crise de foie.
Par ailleurs, le foie lui-même devient de moins en moins efficace et on le dit paresseux. Il se forme des centaines de petites pierres obstruant les pores de ce filtre. Celles-ci sont très difficiles à déloger et seulement une purgation peut y arriver. Si vous faites des crises d'urticaire ou des allergies, nous pouvons envisager que votre foie est saturé. Le nettoyage du foie et de la vésicule biliaire peut se faire par des moyens naturels mais il vaut mieux pour cela recourir à un traitement efficace et à l'aide d'un thérapeute.


Sachez que:


Pour aider votre foie, le nettoyer, le détoxiner/détoxifier, optimiser sa lutte contre les parasites, le rendre plus fort et à terme lutter contre le risque de cancer, nous vous proposons un soin adapté: le nettoyage de l'intestin grêle, suivi d'une cure de détoxification.

Nettoyer le foie est une nécessité: notre organisme est constamment agressé par de multiples molécules toxiques provenant de l'environnement mais également produits secondaires de notre métabolisme. Conservateurs, colorants alimentaires et exhausteurs de goût, polluants, antibiotiques alimentaires, pesticides, gaz de combustion mais aussi toxines d'origines organiques (xénobiotiques) et autres hormones lipophiles... représentent une liste effrayante d'agresseurs moléculaires qui sont de nature, non seulement à restreindre nos réserves fonctionnelles, mais également à compromettre le fonctionnement normal de nos cellules.

Pour survivre, les cellules ont développé des parades biochimiques permettant d'inactiver et puis d'éliminer ces molécules toxiques: la détoxination ou détoxification. Ce processus comprend l'ensemble des réactions biochimiques qui éliminent de notre organisme tous les composés potentiellement dangereux.

Si toutes les cellules de l'organisme sont, dans une certaine mesure, capables de détoxiquer, ce sont les cellules des tissus les plus exposées qui ont surtout développé cette activité à un niveau «professionnel»: ce sont les cellules de la peau, des voies respiratoires, de l'intestin et surtout du foie. En effet, le foie est le filtre qui reçoit l'ensemble des molécules absorbées par l'intestin. Cela représente la charge la plus importante de molécules venant de l'extérieur qui entrent dans l'intégrité territoriale de notre organisme. La concentration en molécules toxiques dépend de l'alimentation, de l'état de la flore intestinale et surtout de l'état fonctionnel de la barrière de la muqueuse intestinale.

Pour que la détoxification hépatique se déroule efficacement et sans danger pour l'organisme, il est indispensable que les hépatocytes aient à leur disposition toutes les molécules et oligoéléments nécessaires aux réactions biochimiques impliquées dans ce processus. Parmi ces dernières, certaines doivent être fournies par l'alimentation car elles sont totalement ou conditionnellement essentielles.

Quand on pense à un foie malade, on pense au cancer du foie, à la cirrhose, à l'hépatite... Avant d'en arriver à ce stade extrême, préservons notre foie de ses agresseurs: les toxines et les parasites...


Mentions légales