La naturopathie



Le déroulement d'une séance
Le bilan de vitalité
Les cures de naturopathie
Techniques d'hygiène et d'exercice physique
Techniques manuelles
Techniques respiratoires
Les exercices physiques en naturopathie
Leurs bienfaits

Vos questions, nos réponses























Une page Facebook spéciale...

sur laquelle nous intervenons...




























La naturopathie et ses fondements

La naturopathie est à la fois un art et une science pour rester ou retrouver la santé, pour prendre soin de soi, avec des moyens naturels. Elle s'appuie sur cinq grands piliers :


A qui s'adresse la naturopathie?

Elle s'adresse à tous. Le plus tôt possible. Acquérir de bons réflexes d'hygiène de vie tôt nous permet d'éviter la maladie. Certaines choses demeurent en dehors de notre contrôle : pollution ambiante, déchets radioactifs, etc. et peuvent générer des problèmes de santé à notre insu. Mais il est possible d'agir sur certains facteurs : notre alimentation, notre sommeil , notre stress, l'environnement immédiat dans lequel nous vivons, notre façon de consommer ainsi que ce que nous consommons. Notre santé et notre environnement sont intimement liés.

Chacun peut avoir recours à la naturopathie, à commencer par ceux qui d'entre nous jouissent d'une bonne santé, et souhaitent l'entretenir, la maintenir telle quelle, évitant ainsi la maladie, les soins, les médicaments coûteux. La naturopathie se pose comme la médecine de prévention primaire, et est définie de la sorte dans le rapport du Haut Comité de la santé publique de 1984 que Bernard Kouchner avait mis en place sous forme du « Plan national d'éducation pour la santé »: « la prévention primaire se situe en amont des problèmes de santé et vise à éviter leur apparition ». La naturopathie doit être bien différenciée du dépistage.
La personne qui n'est pas malade, mais qui souffre de maux ou de douleurs récurrents, impossibles à identifier par le médecin, et qui a recours à la naturopathie a toutes les chances de voir ses problèmes résolus en rectifiant quelques erreurs d'hygiène de vie. De même lorsqu'une pathologie est installée, la naturopathie alliée au traitement médical peut améliorer l'état général de la personne malade, et l'aider à mieux supporter les effets secondaires du traitement en question.


Le naturopathe, un éducateur de santé:

Le travail du naturopathe s'inscrit dans une relation d'aide.
D'ailleurs, l'article 3 du code de déontologie stipule que : « le praticien de santé naturopathe a pour vocation de se mettre au service de la personne humaine... »...
Il accompagne son client sur le chemin de la guérison et de la santé et l'aide à être acteur de sa santé.

Fonctionnement du corps et hygiène de vie:

Rappelons quelques bases du fonctionnement de notre corps par rapport a l'hygiène de vie. Trois éléments phares doivent être pris en compte :

L'alimentation:
Ce que nous digérons nous permet de (re)construire notre matière : des milliards de cellules meurent sans cesse, et sont reconstruites, refabriquées à l'aide des molécules issues de la digestion. Ces mêmes molécules permettent à nos cellules de fonctionner, et par extension, de faire fonctionner notre organisme. Nous devons donc faire extrêmement attention à ce que nous ingérons, notre alimentation doit être saine, contenir une portion de cru, de façon à ce qu'elle soit bien digérée.

L'élimination:
Nos différents organes émonctoires assurent, s'ils sont en bon état, l'élimination des déchets de l'organisme. Ce sont nos intestins via les selles, nos reins via l'urine, la peau via la transpiration et les poumons via la respiration. Si les déchets ne peuvent etre éliminés régulierement et en quantité suffisante, notre terrain s'encrasse faisant le lit des pathologies.

L'énergie vitale:
Notre force vitale nous est allouée à la naissance. Son utilisation conditionne notre longévité. L'énergie vitale diffère pour chacun d'entre nous, et selon ce dont nous avons hérité, nous pouvons nous octroyer plus ou moins d'écart. Les personnes à faible vitalité doivent véritablement économiser leur énergie, en permanence et à tous les niveaux, afin de prolonger leur vie dans de bonnes conditions.
Ceux ayant une forte énergie sont plus enclins à moins faire attention, à la gaspiller, ce qui les rend vulnérables, et les expose à une maladie grave, à une mort prématurée. Cette attitude qui dépend du tempérament de chacun est déterminée lors du bilan de vitalité.

Ces trois grands éléments, entre autres, vont conditionner notre état de santé, l'absence de maladie ou la présence de maladie. Ils sont développés lors du bilan de vitalité. Par son observation et son dialogue avec la personne, le naturopathe va pouvoir lui expliquer:
- Pourquoi elle a un problème,
- D'où vient ce problème,
- Comment il s'est développé.

Par conséquent, le naturopathe va chercher à faire prendre conscience à la personne que certaines erreurs d'hygiène de vie ont favorisé le développement de son dysfonctionnement. Comment, en agissant sur les causes identifiées, elle peut, grâce à une meilleure hygiène de vie et différents agents naturels, les voir disparaître et retrouver la santé.

En effet, le naturopathe a 10 techniques à sa disposition parmi lesquelles il choisira les mieux adaptées au cas présent. Citons-les :

Ceci va également l'amener à expliquer certains processus physiologiques et biologiques qui vont permettre à la personne de mieux appréhender les choses. Ces explications bienveillantes ont pour objectif de responsabiliser les personnes vis-a-vis de leur santé afin qu'elles en comprennent les tenants et les aboutissants, deviennent actrices de leur santé afin d'éviter l'assistanat. L'objectif vise à se situer dans la vraie prévention toutes les fois où c'est possible.

Par contre, le naturopathe s'interdit de se substituer à un médecin et ne détourne pas une personne d'un traitement médical en cours le cas échéant.


Comment se déroule une séance de naturopathie ?...


Mentions légales