Intolérances et allergies alimentaires
Informations pour nos lecteurs



Les allergies et les intolérances alimentaires
Détecter les intolérances et allergies alimentaires
Les intolérances au lactose
Les intolérances au fructose
Allergies: version officielle
Allergies: version freudienne et version biologique
La mise à distance
Cas cliniques d'allergies (tirés de la revue NéoSanté)
Allergies et phobies
De l'allergie à la maladie...

Vos questions, nos réponses







Une page Facebook spéciale...

Nous mettons à votre disposition notre page facebook entièrement consacrée aux intolérances et allergies alimentaires, par le biais de laquelle nous vous invitons à partager vos impressions, vos informations - au sujet des intolérances/allergies alimentaires exclusivement.




Le gluten

L'intolérance au gluten est une maladie de l'intestin qui se manifeste lorsque l'organisme ne tolère plus du tout le gluten qui est une protéine que l'on trouve dans le seigle, l'orge, le froment, l'avoine et l'épeautre.

Cette affection, aussi appelée maladie coeliaque ou entéropathie par intolérance au gluten, est sous-estimée et peu de médecins font le lien avec certains troubles. Des examens sérologiques détectent une prévalence de 1 sur 100 personnes, qui autrement resteraient non diagnostiquées, parmi la population européenne (avec des variations régionales).

Peut-être pensez-vous que vous n'êtes pas intolérant au gluten, après tout, n'avez-vous pas mangé du pain et de pâtes toute votre vie ? En fait, il est tout à fait possible d'être sensible au gluten sans être atteint de maladie coeliaque, c'est ce qu'on appelle la "Non-Celiac Gluten Sensitivity" (ou NCGS): une réaction au gluten qui n'est ni auto-immune, ni allergique.
Les céréales à gluten sont une véritable calamité pour la santé intestinale. Chacun devrait avoir la sagesse de se nourrir à la façon « chasseur-cueilleur », autrement dit à la manière de nos ancêtres du paléolithique.



Sachez que...:

L'allergie au gluten dit la maladie coeliaque est permanente et peut être diagnostiquée à tous les âges.
Si un malade consomme régulièrement un aliment contenant du gluten, la paroi de l'intestin grêle est endommagée et perd sa capacité à absorber les nutriments essentiels que sont les graisses, les protéines, les glucides, les minéraux et les vitamines.

Les symptômes comprennent la diarrhée, la perte de poids, la faiblesse, l'irritabilité et les crampes abdominales. Chez les enfants, la malnutrition peut parfois ralentir la croissance. Couramment, le régime d'exclusion du gluten reste la seule issue pour le patient coeliaque. Des listes d'aliments sans gluten sont habituellement disponibles auprès des diététiciens et des associations de patients coeliaques.

Une fois que le gluten est exclu de l'alimentation, l'intestin se répare progressivement et les symptômes disparaissent. Dans le cas de la colopathie fonctionnelle, il faut penser à faire cette éviction, bien souvent l'état du patient s'améliore rapidement et les troubles disparaissent.

Cette approche vous conseille non seulement de revenir à une nourriture «originelle» ou «ancestrale», donc de bannir le gluten qui fait tant de tort à nos intestins, mais aussi de dénaturer le moins possible le contenu de nos assiettes en mangeant très cru ou en cuisant nos repas à basse température.

N.B: Des efforts de recherche se concentrent aujourd'hui pour identifier la nature exacte et la séquence d'acides aminés dans le gluten responsable de la maladie.
Dans le futur, la biotechnologie apportera peut-etre des céréales qui n'induisent pas d'intolérances.


Creusez le sujet: découvrez les allergies et intolérances au lactose...


Mentions légales