Intolérances et allergies alimentaires
Informations pour nos lecteurs



Les allergies et les intolérances alimentaires
Détecter les intolérances et allergies alimentaires
Les intolérances au gluten
Les intolérances au lactose
Les intolérances au fructose
Allergies: version freudienne et version biologique
La mise à distance
Cas cliniques d'allergies (tirés de la revue NéoSanté)
Allergies et phobies
De l'allergie à la maladie...

Vos questions, nos réponses





Une page Facebook spéciale...

Nous mettons à votre disposition notre page facebook entièrement consacrée aux intolérances et allergies alimentaires, par le biais de laquelle nous vous invitons à partager vos impressions, vos informations - au sujet des intolérances/allergies alimentaires exclusivement.







L'allergie: version officielle

Elle décrit deux phases distinctes et espacées dans le temps.

1) La première phase silencieuse dite «de sensibilisation» ou «d'identification de l'agresseur»: l'allergène, considéré comme un antigène, pénètre ou entre en contact avec l'organisme par la peau, les yeux, les muqueuses nasale ou digestive, par exemple.
Le système immunitaire de défense, considérant l'allergène comme un corps étranger, analyse biochimiquement ce dernier et produit silencieusement des anticorps spécifiques afin de le neutraliser en cas de nouvelle intrusion.

2) La seconde phase dite « d'hypersensibilisation allergique » ou « phase bruyante de neutralisation de l'agresseur » : lors de cette nouvelle intrusion dans l'organisme, les anticorps deviennent réactifs et déclenchent une réponse immunitaire démesurée dite « réaction allergique » avec la participation de certains globules blancs, la sécrétion d'immunoglobulines et d'histamine, entre autres.
La manifestation clinique dépend principalement du type d'allergène et de son mode d'entrée.

Exemples: un allergène alimentaire pénètre par la bouche et peut provoquer des douleurs digestives plus ou moins fortes en fonction du degré d'intolérance. Le pollen des arbres pénètre par les yeux, les narines ou la peau et peut être à l'origine d'une conjonctivite, d'une rhinite, d'un asthme ou d'un eczéma. Dans quelques cas, la brutalité de l'installation et de la gravité des symptômes traduit un choc anaphylactique, un odeme de Quincke ou une détresse respiratoire.

La thérapeutique classique propose trois grands axes:

    L'éviction de l'allergène.
    Le traitement de la crise allergique, par les antihistaminiques, par exemple.
    Le traitement de fond essentiellement centré sur la désensibilisation.

Les allergies et intolérances alimentaires, liées aux émotions: la version freudienne et la version biologique...


Mentions légales